9 – AIC nettoyage des conduits d’admission d’air et turbo

Nettoyage des papillons, conduits d’admission d’air, turbo et vanne EGR

AIC_72_DPIAIC_ht4
Nettoyage des papillons, conduits d'admission d'air, turbo et vanne EGR

AIC01 copier

 

Nettoyage des conduits d'admission d'air, débimètres et sondes lambda, turbi, turbo géométrie variable, vanne EGR

.

A utiliser si possible avec un traitement Eco 10 000 ou C 99

Sonde lambda3sonde lambda2


Traitement de tous systèmes d'alimentation d'air des véhicules essence ou diesel.

Nettoyage des turbo et turbo à géométrie variable

sonde1_gaz_echappement

Nettoyage des conduits d'admission d'air, débimètres et sondes lambda

Nettoyage des Turbo et intercooler par l'admission d'air frais

Intercooler shema

Dissout gommes et vernis, protège et restaure l'efficacité des capteurs électromagnétiques des moteurs.

Mode d'emploi : A.I.C "Air Intake Cleaning" : insérer le petit tube du A.I.C dans le boa (tuyau entre le filtre à air et l'admission d'air du moteur, remettre le collier du boa, faire tourner le moteur à environ 1 500 tours(moteur essence), au ralenti pour les moteurs diesel injecter par toutes petites pulsions le A.I.C (Les moteurs diesel s'emballent, les moteurs à essence s'étouffent), veuillez donc y aller par toutes petites pulsions sur l'aérosol le moteur doit être bien chaud, le traitement peut prendre 10 à 15 minutes .

A Utiliser si possible avec un traitement  Eco 10 000 ou C 99

AIC_ht7 AIC_ht6 AIC_ht5

Traitement de tous systèmes d'alimentation d'air des véhicules essence ou diesel.

 

C99e06

 

Dscf0030

Le traitement AIC remonte également l'étanchéité des moteurs.

Fonctions principales et utilité : Le A.I.C est un nettoyant multifonction qui agit sur tous les organes et les pièces d’alimentation de l’air d’admission du moteur. Il permet d’améliorer le fonctionnement du moteur et de faire chuter de manière significative sa pollution.

Quand le circuit d’air est encrassé, le moteur s’essouffle !
Un moteur consomme 10.000 litres d’air pour 1 litre de carburant.  Il faut le laisser  respirer !...
Pour qu’un moteur donne son rendement optimum avec une pollution minimum, il faut qu’il brûle dans des proportions très précises 1 g d’essence pour 14,7 g d’air. C’est le challenge que sont chargés de gérer le boîtier électronique et la sonde lambda de votre moteur, s’il est catalysé. Pour les moteurs non catalysés, les réglages sont souvent aléatoires :
les moteurs et l’environnement en souffrent !

1 kg de poussière entre deux changements de filtres !
Avec 24 milligrammes de poussières par m3 d’air en ville, le moteur absorbe près d’1 kg de poussières entre deux changements de filtres, soit 20.000 km pour un automobiliste soigneux.

Le paradoxe du filtre à air: Pour assurer un air pur au moteur, le filtre à air doit être le plus fin possible, mais plus il est fin, plus il se colmate rapidement, perturbant ainsi la "respiration" du moteur. On aboutit à des compromis qui laissent pénétrer des poussières dans le moteur, dont certaines peuvent devenir abrasives.

Facteurs aggravant : 1. le recyclage des vapeurs d’huile :  Le législateur a obligé les constructeurs à recycler les vapeurs d’huile dans le circuit d’air pour... diminuer la pollution. Mais ces vapeurs se déposent en refroidissant sur les parois et les pièces du circuit d’air, piégeant les poussières comme des mouches. Résultat : un filtre à air très vite colmaté un débit d’air perturbé et un dosage air/essence modifié... Avec pour conséquence logique la hausse de la consommation
et l’augmentation de la pollution.

Le système EGR (Exhaust Gaz Recirculation)

Là également, pour des causes législatives et pour que leur moteurs puissent satisfaire à des normes anti-pollution qui seront de plus en plus sévères, les constructeurs équipent leurs moteurs de l’EGR qui en faisant recirculer, à certains régimes, les gaz d’échappement font brûler une deuxième fois ceux-ci. Bien évidemment la soupape EGR finit par s’encrasser et par se bloquer. En ne jouant plus son rôle elle augmente la pollution du moteur et, souvent, dérègle celui-ci en provoquant par son blocage une surconsommation de carburant.

Le Méca-Run  A.I.C
Dissout et élimine tous les dépôts graisseux, les gommes et les vernis présents sur les pièces.
Nettoie les pièces des systèmes d’injection mono point et multipoint, boîtiers-papillon, tubulures, vannes d’air de ralenti...
Nettoie le carburateur ou la pompe d’injection de l’intérieur et de l’extérieur
Laisse une pellicule lubrifiante anticorrosive après nettoyage.
Permet de nouveau le réglage des valeurs CO et HC dans les gaz d’échappement suivant les normes constructeur.
Sans danger pour les moteurs à pot catalytique et pour les joints plastiques et caoutchouc
Une seule référence pour tous les types de moteurs à essence ou diesel, avec ou sans plomb, à carburateur ou à injection, avec ou sans turbo.

Moteurs diesels tous types.:
La procédure est en tout point identique avec les injections essence. Attention ! En diesel pulvériser le A.I.C revient à
augmenter la quantité de carburant le moteur va accélérer. Il faudra donc un certain doigté pour éviter tout sur régime. Faire très attention avec les turbos (commencer par une pression d’une fraction de seconde). Si le moteur accélère trop,  couper immédiatement le débit de l’aérosol. Faîtes faire le travail par un professionnel si vous n’avez pas d’expérience.

Le MECA-RUN A.I.C est très efficace pour nettoyer les filtres des Kits d'Admission Directe : pulvériser MECA-RUN A.I.C (filtres et conduits) puis sécher à l'air comprimé.

Le résultat d’un nettoyage effectué seulement avec A.I.C peut se démontrer avec l’analyseur de gaz ou l’opacimètre.

Remarque : Le A.I.C contient des substances inflammables, ne pas projeter sur des surfaces chaudes comme les turbos et les tubulures d’échappement !

Utilisation également sur tondeuses, motoculteurs, Moto 2 et 4 temps etc…  

AIC Carbu

Hyper efficace – Non Polluant –Excellent rapport qualité/prix.

Publié dans Produits.